La méthodologie finale des grandes cultures n’ayant pas encore été approuvée par le gouvernement français, nous ne pouvons pas commenter tous les détails du dispositif LBC. Bien que nos approches présentent de nombreuses similitudes, nous savons qu’il existe des différences évidentes. Par exemple, si vos pratiques actuelles entraînent un stockage net de carbone, vous n’êtes pas éligible au programme LBC, mais vous pouvez rejoindre notre programme. De même, le LBC ne propose pas de prendre en compte l’effet positif ou négatif du travail du sol, contrairement à notre programme.